Le Théâtre de la Passion présente :  La Passion du Christ   |   Juin - Juillet 2008 au parc des expositions de Nancy   |   Le spectacle rassemble 250 acteurs et figurants, 50 musiciens et 120 choristes, une scène panoramique de 700 mètres carrés, des décors magistraux !

La Passion du Christ

1904, une première passion

Levez le rideau !

En coulisses

 
     
 

La Passion du Christ   

Levez le rideau !

La Passion est une pièce qui relate les principaux moments de la vie du Christ. Elle comporte trois parties divisées en 26 actes et 5 tableaux.

Les principales scènes représentées sont :

L’entrée du Christ à Jérusalem

L’entrée du Christ à Jérusalem marque le début de la semaine de la Pâque. Cet épisode constitue un prélude glorieux aux douloureuses humiliations que connaîtra par la suite Jésus. Celui-ci est accueilli par une foule joyeuse qui a entendu parler du réconfort que le Christ a apporté aux malades et aux infirmes et de la résurrection de Lazare à Béthanie.

Le Conseil des Grand Prêtres

A son arrivée à Jérusalem, Jésus chasse les marchands qui ont envahi le Temple. Des Pharisiens et des prêtres rapportent ces actes au Grand Conseil, une assemblée nommée Sanhédrin qui est dirigée par Anne, Caïphe et le scribe Sadoc. Les marchands convoqués devant le Grand Conseil cherchent à nuire à Jésus par tous les moyens.

La Cène

La Cène est le dernier repas du Christ avec ses disciples au nombre de douze. Au cours de ce repas, Jésus annonce aux apôtres son désir de passer la Pâque avec eux avant de souffrir. C’est lors de la Cène qu’il bénit le pain et le vin avant de les partager avec les apôtres. Cette réunion autour d’une table annonce également la trahison de Judas qui s’en va.

Le Jardin des Oliviers

Judas a décidé de livrer Jésus aux Juifs. Il se rend, accompagné des soldats et des valets du Temple, au Jardin des Oliviers, lieu où se sont rendus le Christ et ses apôtres pour se recueillir. C’est en ce lieu que Judas trahit son maître par un baiser qui permet aux soldats de le reconnaître et de l’arrêter.

Chez le Grand Prêtre Caïphe

Arrêté, Jésus est conduit devant le Grand Prêtre Caïphe et le Sanhédrin. Poussés par le témoignage des marchands, ils condamnent le Christ à mort, et ce malgré le soutien de Nicodème et Gamaliel, deux pharisiens qui ont foi en Jésus.

Le reniement de Saint-Pierre

Les marchands, après avoir témoigné contre Jésus, attendent le verdict dans la cour du Temple. Pierre, inquiet pour son maître, tente de se mêler à eux pour avoir des nouvelles mais il est reconnu. Pris de frayeur, il renie son maître.

La Mort de Judas

Trop honteux d’avoir trahi son maître, Judas préfère mettre fin à ses jours plutôt que de demander pardon au Christ.

Jésus devant Pilate

Les Prêtres s’adressent à Pilate, gouverneur romain de Jérusalem, pour qu’il prononce la condamnation de Jésus. Avant d’entériner cette décision, il demande à voir Jésus et à comprendre ce que lui reprochent les Prêtres. Malgré l’acharnement de ces derniers, Pilate renvoie le jugement devant le Roi Hérode venu à Jérusalem pour les Fêtes Pascales.

Jésus à la cour du roi Hérode

Jésus est conduit devant Hérode, monarque dont le quotidien n’était que fête, danse et plaisir. Celui-ci a entendu parler du Christ et de ce qu’il a accompli. Il lui demande alors de faire un miracle devant sa cour mais Jésus ne lui répond pas. Le Christ est alors renvoyé devant Pilate, Hérode lui laissant la décision de condamner Jésus.

Le Couronnement d’épines

Pilate souhaite sauver Jésus. Il tente de calmer les Prêtres en ordonnant la flagellation du prisonnier et décide que ce sera le peuple qui choisira. Les soldats romains se moquent du Christ. Ils le couronnent d’épines, le couvrent d’un manteau rouge et lui donnent pour sceptre un roseau.

Les Reproches de Claudia

Dépités par la décision de Pilate, les Prêtres font tout pour que le peuple soit en colère contre Jésus. Ils rassemblent la foule devant le palais de Pilate jusqu’à ce que la condamnation à mort soit prononcée sans que Pilate ne puisse le sauver. Claudia, la femme de Pilate, reproche sa faiblesse à son mari.

Le Chemin du Calvaire

Marie cherche son fils. C’est sur le chemin du Calvaire qu’elle le retrouve. Epuisé par les coups de fouet, il porte sa croix sur le chemin qui le mène vers l’endroit où il doit être crucifié. Tombant d’épuisement, il est épaulé par Simon.

La Crucifixion

Le Christ est cloué à la croix entre deux malfaiteurs condamnés en même temps que lui pour meurtres et brigandage. La foule se moque de lui et dans un dernier cri, Jésus remet son âme entre les mains de son Père.

La Mise au Tombeau

Les amis de Jésus ont obtenu l’autorisation d’ensevelir le Christ, mais des soldats montent la garde. Joseph d'Arimathie fait déposer le corps de Jésus dans le sépulcre qu'il s'était fait préparer et le place sur un linceul dont Nicodème et lui portent les extrémités.

La Résurrection

Lorsque les Saintes Femmes arrivent pour terminer l’ensevelissement de Jésus, elles trouvent le tombeau ouvert. Deux anges leur annoncent que le Christ est ressuscité. Caïphe fait taire les soldats venus lui rapporter la nouvelle mais celle-ci se répand bientôt partout, renforcée par les témoignages des disciples d’Emmaüs à qui Jésus est apparu.

L’Envoi des Apôtres en Mission

Alors que les apôtres sont enfermés au Cénacle (lieu où s’est déroulée la Cène), le Christ apparaît devant eux une première fois. Thomas, incrédule, tombe au pied de son maître quand il revient pour la seconde fois pour les envoyer en mission : « Allez par toute la terre. Annoncez la bonne nouvelle. Et moi, je suis avec vous chaque jour jusqu’à la fin des temps. »